James Lanning
Atteint de lymphœdème

J’ai grandi à Gander, à Terre-Neuve-et-Labrador et je détiens un baccalauréat en commerce.

En 2016, j’ai obtenu ma certification de comptable professionnel agréé (CPA) et je suis maintenant contrôleur pour Seafair Capital à St. John’s, Terre-Neuve.

On m’a diagnostiqué un lymphœdème primaire (précoce) quand j’avais 14 ans, après que mes amis aient remarqué que l’une de mes jambes était plus grosse que l’autre dans les vestiaires, après un match de hockey. Une série de tests a permis d’écarter le cancer, mais on a finalement établi un diagnostic de lymphœdème. Ce fut le début d’un long cheminement dans un système de santé qui semblait en savoir très peu au sujet de la gestion et du traitement de cette maladie. Cela a aussi mis fin à mon rêve de devenir un joueur de la LNH.

Au fil des années, j’ai développé plusieurs infections sévères qui ont empiré mon état. Je gère moi-même ma maladie en portant des vêtements de compression JOBST® pendant la journée, et parfois la nuit. À l’occasion, j’ai besoin d’un traitement intensif avec des bandages et un drainage lymphatique manuel.

Je mène une vie active, qui inclut la pratique du hockey, du golf et de la balle molle. Concilier le lymphœdème avec ma vie bien remplie peut s’avérer difficile, mais j’essaie de mener une vie normale.

J’ai pris la parole à diverses conférences, comme le National Community Health Nurses Conference (juin 2016), le Canadian Association of Wound Care Conference (novembre 2016), le Congrès national du lymphœdème organisé par le Partenariat canadien du lymphœdème et l’Association québécoise du lymphœdème (octobre 2017) et le Newfoundland & Labrador Lymphedema Association Public Forum (septembre 2017).

C’est mon histoire!

James