Karen Bingham
Atteinte de lymphœdème

J’ai grandi à Corner Brook, à Terre- Neuve-et-Labrador. Mon père était atteint de lymphœdème.

Il avait 10 enfants biologiques : les cinq filles, dont moi, souffrent du lymphœdème, de même que deux des cinq garçons. Certains de nos nièces, neveux et cousins sont aussi atteints. Nous avons tous commencé à avoir des symptômes à la puberté, mais nous ne recevions pas de traitement, à part la prise de diurétiques. On nous disait simplement que nous devions vivre avec.

J’ai enduré des douleurs extrêmes pendant des années, au point que j’ai envisagé de prendre un congé d’invalidité. Avec la venue d’Internet, ma famille et moi avons finalement constaté que nous n’étions pas les seuls avec cette maladie.

J’ai enfin reçu un traitement avec des bandages compressifs, puis des vêtements de compression. Dès que mes jambes furent bandées, la douleur a disparu. C’était merveilleux! Cela m’a permis de reprendre une vie normale. J’ai porté les bandages JOBST® FarrowWrap® pendant un bout de temps. L’œdème a grandement diminué et, maintenant, je porte les produits JOBSTMD ElvarexMD, que j’aime beaucoup.

La plupart des membres de ma famille ne reçoivent toujours pas de traitement, même si mes deux frères en Alberta ont constaté une nette amélioration avec les vêtements JOBST® FarrowWrap®.

Je suis maintenant agent immobilier à temps plein et je vais m’entraîner six jours par semaine en faisant du kickboxing et des poids et haltères.

J’ai démarré l’Association du lymphœdème de Nouvelle-Écosse (LANS), pour laquelle j’organise des campagnes de collecte de fonds. Je suis aussi bénévole pour des organismes de bienfaisance locaux et je prends soin d’une femme ayant des handicaps physiques et mentaux, qui vit avec nous depuis 16 ans.

Ma vie a complètement changé en seulement quelques années, grâce à la thérapie de compression.

C’est mon histoire!

Karen