logo lymphcare

Infections

Infections liées au lymphœdème

Les infections sont dangereuses pour tous, mais particulièrement pour les personnes atteintes de lymphœdème. Assurez-vous de bien nettoyer toutes les coupures, éraflures et piqûres d’insectes et de les couvrir d’un pansement. C’est une bonne idée d’avoir une petite trousse de premiers soins avec vous lorsque vous voyagez ou êtes à l’extérieur.

TYPES D’INFECTIONS

Il existe plusieurs types d’infections qui pourraient survenir.

1.  INFECTIONS FONGIQUE:
Les deux endroits les plus communs pour les infections fongiques sont entre les plis de la peau et entre les orteils. Les plis de la peau peuvent parfois avoir une accumulation d’humidité causée par la sueur. Cela peut causer des lésions cutanées et mener à la croissance fongique. Les infections fongiques peuvent également augmenter le risque d’infections bactériennes, ce qui retarde la guérison des plaies. Il est très important de garder les plis de la peau et l’espace entre vos orteils propres et secs.

2. ÉRYSIPÈLE (INFECTIONS BACTERIENNES ) :
L’érysipèle est une infection superficielle de la couche interne de votre peau. Avec l’érysipèle, la zone infectée est généralement surélevée par-rapport au niveau de la peau environnante. Avec ce type d’infection, vous remarquerez une rougeur, une enflure et de la chaleur qui se manifesteront assez rapidement. Vous pouvez également avoir de la fièvre et des frissons. L’érysipèle est généralement observé plus souvent chez les enfants et les personnes âgées.

3. CELLULITE:
La cellulite est une infection impliquant les couches plus profondes de votre peau. Semblable à l’érysipèle, la cellulite présente une rougeur, de la chaleur et un œdème. Ces infections peuvent être bénignes et se traiter par l’utilisation d’antibiotiques oraux. Elles peuvent aussi être sévères, nécessitant un traitement par antibiotiques intraveineux et une hospitalisation. Il arrive souvent qu’avec le lymphœdème, ces infections aient tendance à être plus sévères et nécessitent un traitement plus intensif.

image

4. LYMPHANGITE:
La lymphangite est une inflammation des vaisseaux lymphatiques. Ces infections se produisent généralement lorsque des bactéries, qui pénètrent dans votre corps par une plaie ouverte ou une coupure, se propagent dans vos vaisseaux lymphatiques. Avec la lymphangite, vous verrez des marques rouges sur la peau. La lymphangite nécessite un traitement immédiat avec des antibiotiques.

AUTRES CONDITIONS POUVANT ÊTRE CONFONDUS AVEC LES INFECTIONS

1. DERMATITE DE CONTACT :
Inflammation de la peau causant habituellement de la rougeur, de l’enflure et de la démangeaison et se développant lorsque votre peau développe une réaction allergique après avoir été exposée à une substance étrangère. La dermatite de contact peut se produire sous compression.

2. GOUTTE AIGUE:
Maladie de l’arthrite intensément douloureuse qui commence habituellement par affecter une seule articulation, le plus souvent le gros orteil, la cheville ou le genou. La goutte aiguë peut être enflée, rouge et très douloureuse, et ressemble beaucoup à une infection.

3. VASCULARITE
Inflammation des vaisseaux sanguins.

4. PIQÛRES D’INSECTES:
Les piqûres d’insectes peuvent entraîner des changements inflammatoires avec ou sans infection. Certains insectes libèrent des toxines qui peuvent imiter l’infection.

image

5. LYMPHŒDEME RUBRA:
Le lymphœdème rubra est une rougeur de la peau qui est souvent confondue avec lacellulite. Une façon de distinguer le lymphœdème rubra d’une infection traditionnelle est quela rougeur est très symétrique et que les antibiotiques n’aident pas le rubra. Si vous avez pris des antibiotiques pendant une longue période sans amélioration, il est possible que vous ayez affaire à un lymphœdème rubra et non à une cellulite.

6. LA FOLLICULITE:
La folliculite est une inflammation des follicules pileux (un follicule pileux est l’endroit où les cheveux pénètrent dans la peau). Il présente de petits points rouges autour de la base du follicule pileux. Il est généralement causé par une irritation, mais peut être causé par des bactéries ou même des infections fongiques. Une bonne hygiène de la peau et une diminution des frottements dans la région peuvent réduire le risque de folliculite.

7. INTERTRIGO:
L’intertrigo est causé par l’humidité et se produit généralement entre les orteils et les plis de la peau. Il apparaît comme une rougeur au niveau de la couche supérieure de la peau. Le traitement consiste à laver la région avec un savon doux et à bien sécher. S’il n’est pas traité rapidement, l’intertrigo peut évoluer en une infection fongique ou bactérienne.

image

QUOI FAIRE SI VOUS PENSEZ AVOIR UNE INFECTION

1. Appelez votre clinicien immédiatement ou allez à l’urgence pour une évaluation.
2. Tracez une ligne autour de la zone rouge et notez la date et l’heure afin de savoir si elle se propage et, si c’est le cas, à quelle vitesse. Vous pouvez également noter la progression dans la section Suivi de l’infection de votre journal une fois que vous êtes connecté à la communauté LymphCare.
3. Surveillez attentivement la zone affectée. Assurez-vous de la vérifier plusieurs fois par jour jusqu’à ce que le traitement soit sous contrôle et qu’il y ait une amélioration.
4. Arrêtez tout drainage lymphatique manuel. Vous devriez aussi cesser de pratiquer l’auto drainage lymphatique jusqu’à ce que votre médecin vous indique que vous pouvez recommencer. L’auto drainage lymphatique peut propager l’infection et l’inflammation dans les vaisseaux lymphatiques et créer une situation plus difficile à gérer.
5. Antibiotiques. Si vous avez une infection et un lymphœdème, votre clinicien peut vous prescrire des antibiotiques. Si vous êtes sujet à faire des infections ou que vous prévoyez voyager à un endroit situé loin d’un hôpital ou dans un autre pays, il peut être judicieux d’en parler à votre médecin afin d’obtenir une ordonnance préventive à utiliser en cas de problème si vous n’avez pas un accès immédiat à un clinicien.
6. Informez votre clinicien si vous remarquez une augmentation de l’enflure. Lorsqu’il n’y aura plus d’infection, vous voudrez peut-être faire un suivi avec votre thérapeute certifié en lymphœdème pour déterminer si vous pouvez recommencer le traitement.

COMMENT RÉDUIRE LES RISQUES D’INFECTION
1. Il est très important de bien prendre soin de votre peau. Celle-ci doit être lavée avec du savon et de l’eau. Vous devriez utiliser un hydratant pour garder votre peau douce et hydratée et pour réduire les risques de craquelures de la peau. En hiver, l’air est sec donc l’utilisation d’un hydratant est encore plus nécessaire. La peau sèche et craquelée peut devenir un point d’entrée pour les bactéries et augmenter le risque d’infection.
2. Gardez les plis de la peau et les interstices entre les orteils propres et secs. Certains patients utilisent des crèmes protectrices et/ou de la gaze/du tissu propre entre les plis de la peau pour aider l’évacuation de l’humidité de la peau et réduire le risque de lésions cutanées.
3. Gardez les vêtements de compression et les bandages propres.

Soin de la peau

Une peau et des ongles sains aideront à prévenir les infections

Comme nous le savons, les patients atteints de lymphœdème sont à haut risque d’infection et doivent être consciencieux quand il s’agit de garder leur peau en bonne santé. Des hydratants et des lotions devraient être utilisés afin de garder la peau humide et afin d’éviter toute fissuration par laquelle les bactéries et les champignons pourraient pénétrer, provoquant ainsi des infections. Vous devriez prendre soin de vos ongles pour prévenir les ongles incarnés ou les cuticules qui pourraient érafler ou couper votre peau, et ainsi augmenter le risque d’infection. Si vous vous faites faire une manucure, assurez-vous toujours d’utiliser des instruments propres (de nombreux endroits vous permettront d’apporter vos instruments) et informez-les de votre lymphœdème pour éviter toute entaille inutile ou coupure de vos cuticules. Il est également important de protéger votre peau avec un écran solaire et un insectifuge lorsque vous êtes à l’extérieur.

Des soins diligents de votre peau seront essentiels tout au long de votre vie. Pour réduire le risque d’infection, il est important de poursuivre l’hydratation et de suivre tous les conseils donnés par votre thérapeute certifié en lymphœdème sur la bonne gestion de votre peau.

icon

Vous désirez recevoir des trucs
et conseils sur le lymphœdème?

Joignez-notre communauté JOBST® dès maintenant!

*Champs requis

J’accepte de recevoir des courriers électroniques de la part de BSN Medical Canada au sujet de la santé des jambes, de nouveaux produits, de concours et de promotions.